• Des repères pour la messe festive de St André...

    Cette année les collégiens nous ont aidé à comprendre pourquoi et quand on se lève ou s'asseoit durant la messe :

    Nous nous levons pour accueillir le célébrant...

    Nous nous asseyons pour écouter l’histoire du peuple de Dieu (lecture)...

    Debouts, nous écoutons l’Evangile, la Bonne Nouvelle de Jésus...

    Nous nous asseyons pour écouter le commentaire du prêtre (homélie)...

    Nous nous relèverons pour prier ensemble aux intentions préparées (prières universelles)...

    Durant ce temps méditatif (offertoire), chacun peut offrir à Dieu sa prière personnelle... 

    A l’invitation du prêtre «  Le Seigneur soit avec vous », nous nous levons pour participer à l’eucharistie, le cœur de la messe....

    Nous pouvons nous asseoir après la communion, prendre le temps du silence et partager l’action de grâce...
    Nous nous mettons debouts pour recevoir la bénédiction du prêtre...

     
    Les interventions des collégiens de l'an dernier pour nous aider à comprendre la messe :

    Pourquoi se rassembler ? Aujourd’hui, nous avons laissé tout ce qui nous occupait chez nous. Nous sommes rassemblés car nous avons rendez-vous. Nous avons rendez-vous avec Dieu. Nous sommes tous réunis avec Jésus pour reconnaître tout le bien que Dieu nous fait.  
    Signe de croix. Avons-nous bien réfléchi au geste que nous venons de faire? Reprenons-le étape par étape: Au nom du Père, la main sur le front. Je voudrais écrire Dieu sur tous mes rêves. Je voudrais marquer Dieu sur toutes mes idées. Je voudrais que la main de Dieu soit sur toutes mes pensées.   Au nom du Fils, la main sur le cœur. Je voudrais dire Dieu, je voudrais chanter Dieu avec tous les mots de mon amour. Je voudrais planter Dieu dans tous les jardins de ma tendresse.   Au nom du Saint-Esprit, la main qui fait la traversée et le voyage depuis une épaule jusqu’à l’autre épaule. Je voudrais écrire Dieu sur tout moi-même. Je voudrais m’habiller de Dieu de haut en bas et d’une épaule à l’autre. Je voudrais que le grand vent de l’Esprit souffle d’une épaule à l’autre, d’un bout du monde à l’autre jusqu’aux extrémités de la terre.”
    Rite pénitentiel. Tout au long de notre vie, Dieu nous montre qu’Il nous aime. Il fait alliance avec nous. Il nous appelle à l’aimer et à nous aimer les uns les autres. Si nous-nous tournons vers lui pour lui demander de nous pardonner tout le mal que nous avons fait, pour regretter aussi de ne pas avoir fait plus de bien, alors les couleurs de l’arc-en-ciel illumineront notre cœur !
    Gloire à Dieu Le mot gloire veut dire “ce qui a du poids”. Avec cet hymne très ancien, nous chantons “louange et gloire à Dieu”. Nous exprimons ainsi que Dieu est important pour nous.  
    Ecoute de la Parole. Nous nous asseyons pour écouter attentivement des lectures de la Bible. Elles nous racontent l’histoire de Dieu avec les hommes. Elles nous guident pour notre vie.
    Psaume. Le psaume est une prière chantée qui se trouve dans la Bible. Jésus a prié Dieu avec les psaumes.  
    Se tenir debout Nous sommes une assemblée de personnes que Dieu relève, que Dieu met debout, un peuple de ressuscités. Etre debout, c’est être vivant. En écoutant la Parole debout, nous accueillons Jésus Christ vivant pour toujours. L’Evangile c’est Jésus vivant parmi nous.  
    Signe de croix. (Sur le front, les lèvres, le cœur) C’est pour graver l’Evangile dans notre esprit, pour l’annoncer autour de nous, et pour le vivre de tout notre cœur.  
    Le livre En élevant le Livre des Evangiles, le prêtre nous dit: “Voilà la Parole de Dieu qui nous est transmise par les chrétiens qui ont vécu avant nous!” Et nous reconnaissons Jésus vivant qui s’adresse à nous aujourd’hui.  
    Profession de foi Nous venons d’entendre la parole de Dieu. Debouts, nous disons avec tous les chrétiens, d’une seule voix, notre foi en affirmant bien haut : “je crois!”  
    Prière universelle. Cette prière est universelle parce que nous prions Dieu pour tous les hommes et femmes de la terre. Nous ne voulons pas rester fermés sur nous-mêmes: nous ouvrons nos cœurs à la vie des hommes.  
    Offrir/s’offrir. Dieu ne nous demande pas de lui sacrifier des animaux, comme on le faisait autrefois. Il ne nous demande pas non plus de mourir sur une croix comme Jésus l’a fait. Il nous demande de lui offrir notre vie de tous les jours, comme un beau cadeau. En apportant du pain et une coupe de vin, des lumières et des fleurs mais aussi nos bonheurs et même nos malheurs de chaque jour, c’est dire “merci” à Dieu pour la vie qu’Il nous donne.  
    Et avec votre Esprit. Cela veut dire: “Et avec vous aussi!”. Dans certains pays, nous aurions dit: “Il est au milieu de nous!”  
    Adoration. Le prêtre lève l’hostie puis la coupe pour que nous puissions voir et adorer respectueusement le corps et le sang du Christ et après seulement nous incliner devant la grandeur de son Amour.  
    Notre Père Par sa vie, Jésus nous a montré que Dieu est proche de nous, comme un Père qui nous aime. Il nous apprend à le prier en l’appelant “Père”.
    La Paix. Puisque Dieu est notre Père, nous sommes tous frères et sœurs en Jésus Christ. Nous nous serrons la main ou nous nous embrassons pour nous transmettre la Paix qui vient de Jésus, le Christ.   
    Communion. Voici ce que disait St Cyrille (4° siècle): “Lorsque tu t’avances, ne t’approche pas les mains grandes ouvertes ni les doigts écartés, fais un trône pour ta main qui va recevoir le Roi. Reçois le corps du Christ dans le creux de ta main et réponds : AMEN”  
    Action de grâce. C’est une prière de reconnaissance et de remerciement à Dieu. Dans le pain que nous avons partagé, c’est Dieu lui-même qui se donne par Jésus, le Christ ressuscité. Il fait de nous des hommes nouveaux avec un cœur nouveau. Jésus Christ, tu offres ton amour à tous et tu regardes chacun avec les yeux du cœur. Je te prie. (Silence) je voudrais savoir aimer comme toi tu aimes.”  
    Bénir. Le prêtre trace sur nous une large croix avec sa main. Par cette bénédiction, Dieu nous enveloppe de sa force et de son amour avant de nous envoyer témoigner de la résurrection de Jésus Christ. “  Allez dans la Paix et la Joie du Christ ! ”  
    Et après? On ne peut pas toujours rester entre chrétiens. Il faut se séparer pour aller vivre avec les autres. Le peuple rassemblé à la messe est une graine du peuple de Dieu qui va germer dans le monde.  
    Merci au père Xavier Cormary

    « UN CH’TI CONTE S'IL VOUS PLAITUNE COMEDIENNE A L’ATELIER THEATRE »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :